POESIE - PRESENTATION

(Collège du temps retrouvé, atelier du 13/10/2010)



Le mot poésie vient du mot grec « poiein » qui signifie créer. Le poète est donc un créateur.


La poésie est un art du langage qui fait une utilisation maximale des ressources de la langue. Elle est, pour notre grand plaisir, intemporelle et universelle.


La poésie française montre une grande variété de forme : de la chanson de geste, des rondeaux et sonnets du moyen-âge nous en sommes arrivés au slam après la poésie lyrique, classique, romantique ou engagée qui a traversée les siècles.



Quelques citations sur la poésie :


Voilà tout le rôle de la poésie. Elle dévoile, dans toute la force du terme. Elle montre nues, sous une lumière qui secoue la torpeur, les choses surprenantes qui nous environnent et que nos sens enregistraient machinalement.

Jean Cocteau


Si la poésie n'a pas bouleversé notre vie, c'est qu'elle ne nous est rien. Apaisante ou traumatisante, elle doit marquer de son signe, autrement, nous n'en avons connu que l'imposture.

Andrée Chedid


La peinture est une poésie qui se voit au lieu de se sentir et la poésie et une peinture qui se sent au lieu de se voir.

Léonard de Vinci


Les poètes sont des hommes qui refusent d'utiliser le langage.

Jean-Paul Sartre


Les grand poètes et les grands artistes ont pour fonction sociale de renouveler sans cesse l'apparence que revêt la nature aux yeux des hommes.

Guillaume Apollinaire








Quelques citations sur les poètes :


Je suis un poète
Assis sur un nuage
Et je vois la Terre
Du haut des cieux
Je lis dans les cœurs

Je lis sur les visages
Je lis dans les yeux
Je vois dans les têtes
Ah la belle fête !
Oui, je vois
Que chacun rêve
Rêve sans trêve
C'est son droit

Charles Trenet




Avant donc que d'écrire, apprenez à penser

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,

Et les mots pour le dire arrivent aisément.

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,

Polissez-le sans cesse, et le repolissez,

Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

Nicolas Boileau





Equipé de ma main droite, une feuille et un stylo
Je me prends pour un poète, p’t’être un vrai, p’t’être un naze
Je suis parmi tant d’autres un simple chercheur de phases
Je retourne toutes les phrases en secouant mon esprit
Je traque la moindre rime et j’en rêve même la nuit

Grand Corps Malade







.